Crédit à la consommation

Le crédit à la consommation est un crédit accordé par les banques aux particuliers afin qu’ils puissent faire des achats, notamment de biens durables comme une voiture ou un appareil électro-ménager.

La définition juridique du crédit à la consommation se trouve dans l’article 311-1 du Code de la consommation : il s’agit d’une opération de crédit, précisée dans un contrat, par lequel un prêteur accorde à un emprunteur un crédit sous la forme d’un prêt, dans le but de permettre à l’emprunteur de financer une dépense ne relevant ni du domaine professionnel ni du domaine immobilier, et dont l’emprunteur s’engage à rembourser le coût par des paiements échelonnés.

On distingue généralement trois types de crédit à la consommation : le prêt affecté, souvent à l’achat d’une voiture ou au financement des études, le prêt personnel, qui lui n’est pas affecté à une dépense précise, et le crédit revolving, lié à l’usage d’une carte de crédit.

On peut aussi rapprocher le crédit à la consommation du crédit-bail, qui permet d’acquérir un bien en contrepartie d’une redevance, et de la location-vente, qui permet d’acheter un bien après une période de location. Le crédit à la consommation est accordé aux ménages en fonction de leur capacité de remboursement.

On trouve deux sortes d’acteurs pouvant accorder un crédit à la consommation. Il s’agit des établissements spécialisés qui ne peuvent accorder des prêts bancaires qu’en rapport avec le crédit à la consommation, et les banques généralistes qui peuvent accorder tout type de prêts bancaires dont le crédit à la consommation.

Le crédit à la consommation est souvent accordé à un taux supérieur à celui du marché.

Le crédit à la consommation est souvent accordé à un taux supérieur à celui du marché.

Les avantages du crédit à la consommation sont doubles : d’une part, le ménage peut ainsi acquérir des biens de consommation, et d’autre part, la croissance de l’économie et de l’emploi est stimulée par celle de la consommation. Il faut également garder à l’esprit que le crédit à la consommation est souvent accordé à un taux supérieur à celui du marché, ce qui peut conduire à un surendettement : les ménages cumulent des crédits qu’ils n’ont pas les moyens de rembourser. L’ACP (Autorité de contrôle prudentiel) a donc été fondée en 2010 pour surveiller l’attribution du crédit à la consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*